Insuffisance pancréatique

Sommaire

 

L'insuffisance pancréatique désigne une altération grave du fonctionnement du pancréas. Une pancréatite chronique liée à une consommation d'alcool excessive ou la mucoviscidose peut déclencher une insuffisance pancréatique. S'il n'existe pas encore de traitement curatif, certains traitements substitutifs peuvent augmenter la qualité de vie des patients. Actuellement des recherches sont développées afin de trouver un traitement efficace et proposer une prévention adéquate.

Rôles du pancréas

Le pancréas est un petit organe situé en arrière du foie qui possède une double fonction :

  • une fonction endocrine (fabrication d'hormones) ;
  • et une fonction exocrine (fabrication d'enzymes).

Le pancréas fabrique des hormones indispensables au bon fonctionnement de l'organisme :

  • L'insuline qui est une hormone hypoglycémiante, elle a pour rôle de diminuer le taux de glucose dans le sang.
  • Le glucagon possède l'effet inverse, il est hyperglycémiant. Ces hormones sont directement déversées dans la circulation sanguine.

Le pancréas participe également à la fabrication des sucs digestifs qui permettent la digestion des aliments en déversant dans des canaux des enzymes capables de couper les nutriments essentiels au bon fonctionnement du corps.

Qu'est-ce qu'une insuffisance pancréatique ?

L'insuffisance pancréatique est une diminution des fonctions exocrines et endocrines du pancréas. Le pancréas ne peut plus produire suffisamment d'hormones ou d'enzymes. Cet état intervient quand le pancréas est durement touché par de graves affections provoquant des lésions pancréatiques.

Causes de l'insuffisance pancréatique

L'insuffisance pancréatique est un état pathologique ou le pancréas ne peut plus fonctionner normalement. Généralement cet état survient après une pancréatite chronique (inflammation du pancréas) qui est majoritairement due à un alcoolisme chronique. Parfois cette pancréatite peut également être provoquée par d'autres pathologies comme des cancers ou des maladies auto-immunes. La mucoviscidose, qui est une maladie génétique, peut être responsable d'insuffisance pancréatique car la maladie touche tous les canaux excréteurs de l'organisme.

Quels sont les symptômes de l'insuffisance pancréatique?

Insuffisance pancréatique endocrine

On distingue souvent l'insuffisance pancréatique exocrine de l'insuffisance pancréatique endocrine. Généralement l'insuffisance pancréatique endocrine est provoquée par une maladie auto-immune qui s'attaque aux cellules endocrines du pancréas. Ce dernier ne peut plus produire d'insuline qui régule le taux de glucose dans le sang et il s'ensuit un diabète insulinodépendant.

Insuffisance pancréatique exocrine

Dans l'insuffisance pancréatique exocrine, le pancréas n'arrive plus à fournir les enzymes nécessaires à la bonne digestion des aliments. Cela provoque notamment :

  • un amaigrissement notable ;
  • une fatigue ;
  • des troubles digestifs ;
  • une augmentation des graisses dans les selles appelée stéatorrhée.

Diagnostic d'une insuffisance pancréatique

L'examen de référence reste l'analyse des selles du patient. En effet, quand les enzymes digestives produites par le pancréas exocrine viennent à manquer, les nutriments et en particulier les graisses ne sont plus digérées et sont évacuées en grandes quantités dans les selles. Le diagnostic de l'insuffisance pancréatique se pose grâce aux données de l'échographie, de la scanographie et de l'IRM. Récemment, un nouvel examen nommé CPRM (Cholangio-Pancréato par Résonance Magnétique) donne des informations encore plus précises sur ce type de pathologie. Une prise de sang est nécessaire afin de vérifier le taux des enzymes digestives.

Quels sont les traitements de l'insuffisance pancréatique ?

Il n'existe pas de traitement curatif pour l'insuffisance pancréatique. Le premier des traitements consiste à traiter la situation responsable de l'insuffisance pancréatique. L'arrêt de l'alcool est indispensable, il permet d'améliorer les symptômes, mais parfois cette abstinence n'est pas suffisante. Pour pallier les manques d'enzymes, un traitement substitutif peut être prescrit. Des extraits de sucs pancréatiques contenant des enzymes protéolytiques (pouvant digérer les protéines), des amylases (enzymes digérant les glucides) ou des lipases (enzymes permettant de digérer les graisses) peuvent aider le patient. Une supplémentation en vitamines et sels minéraux est envisagée si la dénutrition du patient est importante. Enfin des mesures diététiques sont mises en place afin de diminuer l'apport en graisse journalier. L'éventuel diabète est traité par des injections d'insuline quotidienne et un régime alimentaire adapté.

Ces pros peuvent vous aider